Dosha Kapha

Avant d’aborder le dosha Kapha et ses caractéristiques. Un bref rappel sur qu’est-ce qu’un dosha ?

L’Ayurveda décrit l’être humain comme étant composé de trois doshas qui sont les énergies de base du vivant.

Voici ces trois doshas : Vâta (ether et air), Pitta (feu et eau) et Kapha (eau et terre). Ils sont présents dans toute ce qui existe et sont les principes pour évaluer et décrire l’état de santé d’une personne. Chaque personne nait avec un dosha prédominant que l’on nomme la Prakriti. Connaitre son dosha permet d’identifier quel mode de vie, quelles activités, quelle alimentation sont bénéfiques pour nous garder en bonne santé. Si vous ne connaissez pas votre dosha, voici un lien vers un site d’ayurveda : Quel dosha êtes-vous?

Dosha – kapha

Kapha est le principe de la stabilité et de la préservation qui donne forme et matérialité aux objets et il maintient leur intégrité. Ce dosha apporte endurance et force au corps et au mental.

Ce dosha est composé des éléments suivants :

Elément : terre et eau

Saison : Mi-janvier à mi-mars

Principe : stabilité, structure, protection

Chakra : Muladhara

Fonctions naturelles :

Kapha relie les éléments constituant notre organisme entre eux, lubrifie les articulations, humidifie la peau ; il est responsable de la croissance du corps et de la résistance aux maladies ; il apporte rondeur, douceur au corps et à l’esprit ; il protège l’organisme et régule les deux autres doshas ( Pitta et Vata) ; et il agit sur le sommeil et stimule la mémoire.

Sièges de Kapha :

Kapha se situe dans la poitrine, la gorge, le cou, la nuque, la langue, l’hypothalamus, le nez, les tissus adipeux, les articulations et les fluides corporels.

Constitution physique : 

Le dosha Kaphaa a une ossature large. Il a tendance à avoir une corpulence assez dense et du surpoids. Ces traits de visages sont larges et généreux. Ses cheveux et ses yeux sont de couleur pâle. Sa chevelure est abondante et épaisse. Sa peau est pâle, parfois moite et grasse. Enfin sa voix est basse et calme, parfois monotone.

Constitution psychique :

Les « types kapha » passent pour de bons vivants, appréciant le confort et menant leur vie tranquillement. Ce sont des êtres sensuels, patients, dotés d’une saine volonté de survie. Ils aiment la routine et ont des relations familiales et conjugales solides et stables. Souffrant parfois d’attachement excessif au plan matériel et affectif, ces personnes auront de la difficulté à lâcher-prise. Dotés d’un intellect stable et fiable, ils ont une excellente mémoire.

Facteurs aggravant Kapha :

Le froid, le vent, le sommeil excessif, le manque d’exercice, une alimentation excessive, le doute, les émotions ressassées, la possessivité.

Comment rééquilibrer kapha ?

Pour équilibrer ce dosha, il faut lui apporter les qualités inverses comme de la chaleur, de la légèreté, de la fluidité, de la rapidité et du sec.

Attitude : Un bon stimulus pour Kapha est de sortir de sa zone de confort en développant discipline et volonté. Ce dosha ayant une tendance dépressive, nous cherchons à stimuler et clarifier son mental.

Routine quotidienne : Il est préférable de dormir seulement 8h00 et de se lever très tôt. Au réveil, se laver la figure, la bouche, les yeux et se gratter la langue et noter la quantité de dépôt blanc et l’odeur de ce dépôt.

Alimentation : Kapha peut facilement se passer du petit-déjeuner. En général, une attention particulière est apporté à la quantité et à la qualité de nourriture qu’il absorbe. Les épices sont excellentes pour Kapha.

Besoins des Kapha :

Opérer des changements régulièrement pour ne pas s’enliser dans la routine.

La pratique du yoga pour le type kapha

Naturellement, les personnalités kapha vont spontanément vers des activités de détente. Cela peut aggraver leur dosha et apporter un déséquilibre ( excès de flegme). Il est préférable pour les personnes à dominante Kapha de pratiquer un Yoga dynamique. (Ashtanga Yoga, Vinyasa Yoga) pour rééquilibrer ou maintenir leurs dosha. Le mot d’ordre est de s’activer et de se stimuler.

On recommande une pratique régulière et fréquente, au minimum 3 fois 1h30 par semaine.

Comme kapha a tendance à développer des problèmes dans la zone thoracique (poumons et coeur) on s’assurera de tonifier cette région avec des postures telles que celles du poisson (matsyasana), le pont (urdhva dhanurasana), ou encore le chameau (ushtrasana).

Les postures qui demandent de la force et de l’endurance, comme celle du chien tête en bas (adho mukha svanasana), du bateau (navasana), de la planche (chaturanga dandasana), seront aussi appropriées.

Les postures debout seront à privilégier. La séquence des deux guerriers (virabhadrasana A, B ), qui raffermissent le corps, mais aussi le mental en augmentant le pouvoir de détermination, seront un excellent atout lors d’une pratique visant à pacifier kapha.

Pour la lenteur digestive, on utilisera la respiration kapalabhati celle-ci augmente le feu digestif et procure un bon massage des organes de l’abdomen.

 

Un Kapha équilibré procure de la force, de l’endurance, un bon système immunitaire, de la patience et de la stabilité psychique.

Pour plus d’astuces de santé et bien-être, visitez notre rubrique Inspirations 

Partagez cette inspiration

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email