Urdhva-Mukha-Shvanasana – Chien tête en haut

Cette posture est lié à Adho mukha shvanasana dans les salutations au soleil et dans les Vinyasa entre les postures assises. Elle se situe entre Chaturanga et chien tête en bas. C’est une des première posture où le corps est en extension de colonne qui permet une grande ouverture de la région du coeur. Dans Urdhva mukha shvanasana nous allons jouer entre ouverture, force et tranquillité.

Etymologie

Urdhva-Mukha-Shvanasana ऊर्ध्वमुखश्वानासन

Urdhva (ऊर्ध्व, Ūrdhva) = vers le haut

Mukha (मुख, Mukha) = visage, littéralement bouche/mâchoires

shvana (श्वान, śvāna) = Chien

Asana (आसन, Āsana) = Posture

Urdhva-Mukha-Shvanasana (ऊर्ध्वमुखश्वानासन) = chien tête en haut

Description

La posture Urdhva mukha svanasana fait partie des Salutations au soleil et du Vinyasa entre les postures assises. Elle vient après la posture de Chaturanga Dandasana.

Dristhi – bhrūmadhye – troisième œil

Panca – 5  – Inspire –

Nous roulons sur les coups de pied, les mains placées au niveau des côtes flottantes, nous ouvrons la poitrine, les épaules vers l’arrière, nous tendons les bras. Le bassin et les genoux se soulèvent. Nous relâchons la tête, regard sur le troisième œil. Le corps ne s’appuie que sur les mains et les pieds.

Conseils pour la posture

Urdhva mukha svanasana est la première posture qui prépare aux backbends. C’est une ouverture du haut du dos. Nous évitez de casser notre bas du dos en essayant de le plier. Le mieux est de basculer notre bassin vers l’avant en prenant appui avec nos mains. Le buste se lève en premier puis le cou, les épaules et la tête (sans casser la nuque). Nous poussons la poitrine vers l’avant. Nous engageons notre bas du ventre et gardons le bas du dos long. C’est l’ouverture du haut du dos qui entraine l’ouverture du bas du dos.

Conseils pour les débutants

Au début, il est difficile de garder les genoux et le bassin au-dessus du sol. Nous pouvons commencer par pratiquer la posture du Cobra-Bhujangasana en gardant le bassin et les jambes au sol.

La tendance dans cette posture est de soulever les épaules vers les oreilles, cela entraine des raideurs dans la nuque. Nous éloignons au contraire les épaules des oreilles en tirant les omoplates vers le coccyx. Si nous avons besoin d’aide, nous pouvons nous aider en mettant chaque main sur un bloc afin de surélever le buste.

Quand éviter la posture

Nous ne pratiquons pas Urdhva mukha svanasana si nous avons le syndrome du canal carpien, ou une blessure récente du dos ou du poignet. Les femmes enceintes devraient également éviter de pratiquer cette posture après le premier trimestre, car elle peut créer une trop grande tension sur les ligaments du bas du dos.

Bénéfices physiques et psychologique

Articulations : Renforce les poignets, les épaules, la colonne vertébrale.

Muscles : Renforce l’abdomen, le haut du dos, les bras. Raffermit les fesses et les cuisses.

Digestif : Stimule les fonctions des organes de la digestion.

Psychologie : Libère votre esprit et lutte contre la fatigue.

Stimule les fonctions des organes digestifs.

Urdhva mukha shvanasana est une posture génératrice de la force et une étape vers des backbends plus profond.

Symbolique de la posture 

Le Mahabharata, épopée sanskrite de la mythologie hindoue est considéré comme le plus grand poème jamais composé. C’est l’un des deux grands poèmes épiques de l’Inde, fondateur de l’hindouisme avec le Ramayana. Dans cette saga est racontée

l’histoire d’un chien fidèle qui accompagne Yudhishthira, l’un des cinq frères Pandava, aux portes du ciel. Le seigneur Indra accueille le couple aux portes de la porte mais dit à Yudhishthira que le chien n’est pas autorisé à aller au paradis. En entendant cela, le frère discute pour le bien du chien et dit à Lord Indra son dévouement et sa loyauté. Yudhishthira dit que parce que le chien lui a été si loyal, il lui rendra sa loyauté. À ce moment, le chien se révèle être le Dharma, Yudhisthira et son fidèle compagnon sont accueillis au ciel. Lorsque nous pratiquons la posture chien tête en haut, rappelons-nous la loyauté et le dévouement que nous avons envers notre pratique et d’établir une pratique quotidienne pour la préserver. Le dévouement est toujours récompensée.

Partagez cette inspiration

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email